top of page
  • Photo du rédacteurRADIO TRANSPARENCE

Le journal du 10 février


Dans cette édition, le regard de Jean Pierre Delorme du Comité Ecologique Ariégeois après que le Procureur ait lancé des poursuites en correctionnelle à divers représentants de la "ruralité" pour "atteinte à la liberté de se réunir".

Les faits datent du 5 mai 2018 jour des "Etats Généraux de l'environnement en Ariège" par les associations écolos du département. Ce jour là, agriculteurs et chasseurs avaient organisé une contre manifestation et ce jour là, La Bastide de Sérou s'est retrouvée en état de siège.

4 ans après, le Parquais, suite à des plaintes déposées par les associations a convoqué 6 protagonistes dont Philippe Lacube alors Président de l'ASPAP à comparaître le 19 mai prochain.


94 vues0 commentaire

Comments


bottom of page