Ours : la coupe est pleine !



Depuis que les ours se sont réveillés, pas un jour sans qu'ils ne défraient la chronique.

Au 27 Juin la préfecture avait déjà validé 27 dossiers d'indemnisation et pour la première fois, tous les jours des randonneurs rencontrent l'ours. Selon les élus locaux le pastoralisme et le tourisme sont aujourd'hui en danger ; ils tirent la sonnette d'alarme et l'annonce haut et fort : il n'y aura plus de dialogue sur le sujet avec les services de l'état.