top of page
  • Photo du rédacteurRADIO TRANSPARENCE

Le journal du 8 avril: Un médecin traitant pour chaque personne en fragilité: il y a du mieux


C'est le constat tiré par la directrice de la CPAM de l'Ariège. Notre département a été très bon élèves sur l'application des mesures visant à libérer de la place chez les généralistes, à tel point que la quasi totalité des patients en ALD qui n'ont pas de médecin traitant sont ceux qui n'ont pas répondu aux sollicitations de l'assurance maladie. Tout n'est pas encore parfait et la démographie médicale inquiète toujours, mais il y a du mieux. Interview dans ce journal avec Neïla Trotabas



11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page