Touche pas à mon compteur

L’émission du 11 janvier.

Au menu, la remise des prix de l’année 2017, avec :

  • le prix de l’impassibilité face aux questions gênantes, attribué avec honneur à Bernard Lassus, du programme Enedis, lors de son passage au 20h de France 2 le 13 décembre, devant la fiche de consignes donnée par Enedis aux poseurs pour les encourager à la violation de domicile et au dommage aux biens des usagers (casse des cadenas apposés sur leurs coffrets par les personnes refusant le Linky).
  • le prix Pinocchio, pour le représentant parisien de la société de pose Solution 30, excusant avec beaucoup d’imagination le poseur qui avait forcé la porte d’une mamie de 88 ans à Pau en décembre,
  • et le prix de l’aplomb pour nier les évidences, attribué sans conteste à la chargée de communication d’Enedis, Gladys Larose, pour sa remarquable prestation à l’antenne d’Europe 1 le 13 décembre dernier, affirmant “Le Linky ne brûle pas”, au milieu d’une vague de témoignages dans la presse de personnes ayant vu des Linky s’embraser sous leurs yeux…
Share Button
Posté par transparence, le 12 janvier 2018 à 9:24 | Touche pas à mon compteur
jerome dit :

à Montauban , c’est le cas avec Patricia , la police à répondue conflit commercial

MERELLE dit :

Question prime à la pose, avec moi, bientôt le poseur INSIEMA Monsieur Jean-Yves …… va se manger sa prime qui va lui rejaillir au visage avec les dommages et intérêts qu’il va devoir se manger. Lol