Le torchon brule encore un peu plus entre les syndicats ariégeois.

Didier Mézin de la CGT réagit aux propos prêtés au secrétaire départemental de l’UNSA Antoine Loguillard la semaine dernière dans le quotidien local. Celui ci avait fait un parallèle entre les revendication du syndicat et les propositions de Marine Le Pen.

Share Button
Posté par transparence, le 5 mai 2017 à 3:10 | Impromptu d'info