Touche pas à mon compteur

L’émission du 16 mars.

Un tour des conférences passées et à venir du collectif « Touche pas à mon compteur » dans l’émission d’aujourd’hui, mais aussi un document intercepté d’ENEDIS qui donnerait des instructions radicales à ses sous traitants, un retour sur les consommations qui seraient surévaluées par les nouveaux compteurs.

Share Button
Posté par transparence, le 17 mars 2017 à 5:52 | Touche pas à mon compteur
Stop Linky Kreiz Breizh dit :

Merci à Mercie pour ta réponse.
En fait, ce que l’on recherche c’est coment être sûr qu’il s’agit bien d’un document d’Enedis (il n’y a qu’une photo qui peut être facilement contestée et est donc inexplotable car il peut s’agir d’un faux). Nous aurions donc besoin d’en connaître l’origine exacte

mercie dit :

Ce document est dans les archives d’Enedis auxquelles nous n’avons pas accès, vous comprenez bien pourquoi (usage interne exclusivement). La photo a dû être prise à « l’arrache » sinon nous n’en aurions jamais eu connaissance. Ce qu’il faut retenir c’est qu’Enedis place les poseurs dans des situations inextricables : ne pas entrer quand il y a un panneau fixe mais poser quand même les compteurs (maisons individuelles). Comment font les poseurs pour poser s’il leur est interdit d’entrer ? Ils se débrouillent entre des consignes incohérentes et la loi qui protège la propriété privée. De nombreux poseurs n’en peuvent plus, certains rejoignent le mouvement de défense.

Stop Linky Kreiz Breizh dit :

Encore mille mercis.

Continuons donc la pression sur les poseurs

Jean-Max Durand dit :

Bonjour Maud. Informé quelques semaines plus tôt par le maire de notre commune (Barcelonnette 04400), lui-même favorable au Linky, j’ai assisté à une réunion animée par Enedis, à la demande du SDE, jeudi 16 mars. Vent d’inquiétude chez les intervenants qui ont commencé par refouler le public : en effet, c’est par erreur que cette réunion avait été déclarée publique alors que seuls les élus étaient « invités ». Sur intervention du même maire, la réunion a été ouverte. Hélas! trop tard. J’ai tout de même pu poser quelques questions, dérangeantes, bien sûr. Notamment pour ce qui concerne « l’existence de consignes de la part d’Enedis sur les comportement a adopter par les équipes de pose face à un usager qui refuse le compteur » (j’avais le document dont vous faites état dans votre émission du 16/03). Curieusement, la réponse a été qu’Enedis faisait preuve de pédagogie envers les usagers. Réponse réitérée lorsque j’ai fait remarquer que ce n’était pas ma question. Le terrain devenant glissant, la réunion a été immédiatement écourtée car « il se fait tard et un buffet apéritif nous attend ». Il faut reconnaître qu’Enedis dépêche des personnes parfaitement formées à la communication, qui maîtrisent la langue de bois: de vrais politiciens. J’ai tout de même pu distribuer quelques exemplaires du document « Que faire face au refus sur le terrain », la plupart du public étant déjà parti. Dès le lendemain, j’ai adressé un courriel aux élus des 13 communes qui constituent la Communauté de communes, exprimant mon opinion sur les fausses vérités entendues et joignant le document précité. J’ai déjà, par ailleurs, rencontré quelques élus de ces communes sur le sujet du Linky, en distribuant la note du cabinet Artemisia diffusée par Stéphane Lhomme. Des rendez-vous sont pris et d’autres à prendre avec les élus que je n’ai pas encore rencontrés. Je suis régulièrement votre émission radiophonique, chaque semaine, la partage sur notre page Facebook. Mon seul regret : qu’elle soit nécessaire. Merci. Bien cordialement. Jean-Max Durand.

Stop Linky Kreiz Breizh dit :

Bonjour,

Où peut-on trouver le document « Que faire face au refus sur le terrain ? »

Merci

mercie dit :

Vous trouverez ce document sur le forum de l’association nationale de défense contre les compteurs communicants dans la rubrique « les poseurs de linky et leurs zones d’intervention »
https://forum.stoplinkynonmerci.org/index.php/board,8.0.html
https://forum.stoplinkynonmerci.org/index.php