Touche Pas à Mon Compteur 125 – 12 07 2018

Une émission où Maud Bigand revient sur la notion de liberté d’information, à l’heure où Nicolas Hulot demande à Enedis de mieux communiquer vis-à-vis des usagers, réticents seulement “parce qu’on leur a mal expliqué”.

Elle nous parle d’ une apparente campagne de communication pour souligner la “violence” – surtout verbale – dont seraient victimes les poseurs de la part d’usagers, sans évoquer la violence subie depuis 2 ans et demi par certains usagers, parfois victimes de plus que de violences verbales de la part des poseurs.

Enfin, elle évoque un service public plus vraiment centré sur le citoyen mais qui est justement défendu par des employés en grève dans le secteur de l’énergie, suite aux annonces de privatisation d’Enedis et d’Engie, ainsi que des barrages français.

Share Button
Posté par transparence, le 12 juillet 2018 à 1:00 | Touche pas à mon compteur