Le journal du 31 mai

Quand un marchand de sommeil 3 logements insalubres rue du Rival à Foix. Ses locataires étaient des personnes jusqu’ici à la rue et qui depuis 6 mois avaient au moins pu y retrouver un toit.

Mais les services sanitaires ont récemment acté l’insalubrité de ce lieu. Réaction du propriétaire : l’expulsion immédiate, sans préavis, sans humanité et bien sûr, alors que la loi l’y oblige, sans relogement.

Aujourd’hui l’histoire de Stéphane Girard, sorti de la rue il y a 6 mois et qui voyait là un nouveau départ dans sa vie quand en plein hiver, il avait enfin accès à un chez lui.

Share Button
Posté par transparence, le 31 mai 2018 à 3:06 | Bulletin d'infos locales

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com